TABLE RONDE EXCEPTIONNELLE  SUR LA TÉLÉMÉDECINE

LE 8 OCTOBRE 2019

DE 17h30 à 19h00

 

SUR LE SITE NECKER DE LA FACULTÉ DE MÉDECINE PARIS DESCARTES

160 rue de Vaugirard 75015 Paris

Intervenants :

Pr. Marie-France Mamzer
Pr. Christian Ghasarossian 
Pr. Guillaume Assié 
Dr. Alexandre Maisonneuve

 EVENEMENT GRATUIT ET OUVERT A TOUS

inscription auprès de :  raphaelle.dalmau@parisdescartes.fr

 

A quoi sert la télémédecine ? Comment cela fonctionne et quel est l’impact sur le quotidien des patients ?

Concrètement, la télémédecine se sert de la technologie pour mettre en relation, à distance, un patient avec des médecins, pour surveiller son état de santé, prescrire des médicaments ou faire un suivi post-thérapeutique… Ce dispositif se développe petit à petit afin de proposer des consultations d’urgence et un suivi médical performant.

Dans ce domaine, la plateforme Qare, invitée de cette table ronde, est pionnière. Elle réunit 50 000 membres et a réalisé plus de 10 000 consultations depuis sa création.

Ce site permet de réaliser des consultations en vidéo avec des médecins, 7 jours sur 7. Au total, une cinquantaine de professionnels, exerçant en France et couvrant une quinzaine de spécialités, sont partenaires de Qare et y consacrent quelques heures par semaine, en plus de leur travail habituel.

La télémédecine va-t-elle remplacer les professionnels de santé ?

Les consultations en un temps record, la possibilité de palier aux déserts médicaux, le remplacement de l’humain par une plateforme… Toutes ces possibilités sont sujettes à controverse et ne font pas l’unanimité au sein du corps médical.

Si, par exemple, les consultations psychiatriques en ligne ont rapidement vu le jour aux USA et en Australie, cela n’a pas été le cas pour la France qui a connu des réticences de la part de certains praticiens.

Télémédecine et protection des données : est-on performant ?

Si la technologie permet des évolutions significatives en santé, cela n’occulte pas la question du renseignement et du stockage des données personnelles des patients.

Il est essentiel aujourd’hui de savoir comment protéger les données des soignés. Des mesures, en particulier d’authentification, de gestion des habilitations, des traces et des incidents, doivent être prises, ce qui nécessite une véritable formation de la pratique de la télémédecine.

 

Mais quelle est l’opinion des soignants ?

 Pour ou contre la télémédecine, est-ce si facile de trancher ?

Toutes ces questions et réflexions seront abordées lors de cette table ronde exceptionnelle avec comme intervenants :

Pr. Marie-France Mamzer
Pr. Christian Ghasarossian 
Pr. Guillaume Assié 
Dr. Alexandre Maisonneuve

inscription auprès de :  raphaelle.dalmau@parisdescartes.fr

< Retour
VIE
DE LA FAC