]> Capacités
degrade
degrade

Les études

  1. Inscriptions
  2. croixÉtudes de médecine
  3. Infirmier(e) IFSI
  4. Sage-femme
  5. Orthoptie
  6. croixFormations complémentaires
  7. croixVie étudiante
  8. croixFAQ Étudiants
  9. croixLicence Master Parcours

Capacités

Sont admis à s’inscrire en capacités de médecine les titulaires d’un diplôme de médecin qui permet d’exercer dans le pays d’obtention du diplôme ou dans le pays d’origine du candidat, ainsi que les ressortissants de l’union européenne lorsqu’ils ont accompli et validé la totalité de leurs études médicales.

L’inscription à la capacité est subordonnée à la réussite de l’examen probatoire comportant des épreuves écrites et un entretien. Les docteurs en médecine qui justifient d’au moins 3 années d’exercice professionnel peuvent être dispensés des épreuves écrites du probatoire.

La formation pratique est assurée par des stages dans les établissements hospitaliers, des organismes extra-hospitaliers, des laboratoires de recherche ou autres structures.

 

Addictologie

Objectifs, volume horaire, contrôle des connaissances

Organisée conjointement avec Paris VII (LARIBOISIERE – SAINT-LOUIS), (BICHAT- BEAUJON) ; Paris XI (PARIS- SUD) ; Paris XII (CRETEIL)

contact
INFORMATIONS
COORDON. GENERAL ADJOINT
adresse
tel : 01 53 10
Dr. LAQUEILLE
Hôpital Sainte-Anne
1, rue Cabanis
75014 Paris
01 45 65 80 64
01 45 65 83 92 (fax)
COORDONATEURS
• Pr. LOO et Dr. LAQUEILLE
(Paris Descartes)
• Pr. ADES et DALLY
(Paris Diderot)
• Pr. REYNAUD (Paris Sud)
• Dr. AUBIN (Paris 12)

Objectifs

Former des médecins capables de traiter les dépendances aux substances psycho-active, notamment alcool, tabac, drogues illicites, médicaments psychotropes.
Effectifs : 50 à 60 par année

Volume horaire

100 heures d’enseignements théoriques réparties en modules mensuels 40 œ journées de stage par an.

Contrôle des connaissances

La Capacité est sanctionnée par

  • 1 examen écrit
  • 1 rapport de stage de fin de 1è et de 2è année
  • 1 mémoire de fin d’études. 1 session annuelle.

 Allergologie

Objectifs, effectifs, volume horaire, contrôle des connaissances, contact

contact
INFORMATIONS
adresse
tel : 01 53 10
Guillaume LEZMI
Hôp. Necker-Enfants Malades
Dpt. Pédiatrie, Service
Pneumo. et allergo. pédiatrique
149 rue de Sèvres, 75015 Paris
01 44 49 47 66
01 44 38 17 40 (fax)
COORDONATEURS
• Pr. Jacques de BLIC
• Guillaume LEZMI
SECRETARIAT PÉDAGOGIQUE
tel : 01 53 10
01 53 10 46 53
..@
scol.sec-pedago@mede…fr

Objectifs

Après un rappel de notions fondamentales d’immunologie et d’immunopathologie générales, introduction à l’allergologie par l’étude de la physiologie et la physiopathologie immuno-allergique de l’appareil respiratoire, des manifestations allergologiques extra-respiratoires, de l’étiopathogénie des maladies allergiques et enfin la prévention et le traitement des maladies allergiques.

effectifs

50 la 1ère année
35 la 2ème année

volume horaire

  • 220 heures réparties sur 2 années universitaires
  • 200 demi-journées de stages
  • 4 journées de travaux pratiques (laboratoire)

contrôle des connaissances

L’enseignement est sanctionné par un examen de fin de 1ère année consistant en une épreuve écrite et un examen de fin d’études comportant une épreuve écrite nationale et la présentation orale d’un mémoire. Une seule session par an.

Inscriptions

Sur le site du SCFC

Angiologie

Objectifs, volume horaire, effectifs, contrôle des connaissances, examen probatoire…

Organisé en cohabilitation avec Paris Diderot (UFR Lariboisière-Saint-Louis), Amiens.

contact
COORDONNATEUR
adresse
Pr. Pierre JULIA
Hôp. européen G. Pompidou
Chirurgie cardio-vasculaire
20 rue Leblanc, 75015 PARIS
01 56 09 36 06
01 56 06 38 58 (fax)

Objectifs

Formation à la pathologie vasculaire de médecine non spécialiste avec 2 orientations : pratique des explorations fonctionnelles vasculaires et phlébologie

volume horaire

160 heures de cours minimum réparties sur 2 ans + 6 mois de stage pratique.

effectifs

6 étudiants pour Paris Descartes, 2 étudiants pour Paris Diderot

contrôle des connaissances

1ère année validée par l’appréciation des stages pratiques
2ème année validée par :

  • appréciation des stages pratiques
  • une épreuve écrite comportant 2 questions rédactionnelles d’une durée d’une heure chacune
  • examen oral final d’épreuve de dossier
  • rédaction d’un mémoire

examen probatoire

Examen classant comportant 2 épreuves écrites anonymes :

  • 1 heure d’anatomie-histologie-physiologie
  • 1 heure de pathologie vasculaire (programme de l’Internat)
  • un entretien avec le jury

programme

Sous réserve de modification
Enseignement théorique :

  • 1 cours de heures par semaine pendant 2 ans
  • réunions de pathologie vasculaire médicale (5 par an)
  • réunions de chirurgie vasculaire ou d’angiologie (8 par an)
  • participation effective au Congrès du Collège français de pathologie vasculaire qui a lieu du mercredi au vendredi chaque année vers la mi-mars

Enseignement pratique :
6 mois de stage à temps partiel pendant 2 ans, comprenant

  • 3 mois en pathologie vasculaire médicale et chirurgicale
  • 3 mois en échographie-dopler
  • 3 mois en phébologie
  • 2 mois en neurologie
  • 1 mois en radiologie vasculaire

Evaluation et traitement de la douleur

Cohabilité avec Paris Diderot, Paris 11, Paris 12

contact
COORDONNATEUR
adresse
Dr. Jean BRUXELLE
Hôpital Tarnier
Unité d’évaluation et de
traitement de la douleur
89, rue d’Assas 75006 Paris
01 58 41 15 02
01 58 41 15 00 (fax)

Objectifs

Apporter une formation complémentaire dans les domaines des connaissances fondamentales de neurosciences ainsi que cliniques et thérapeutiques pour optimiser la prise en charge des patients présentant des douleurs aiguës ou chroniques.

volume horaire

180h d’enseignement et 30 jours de stage clinique réparties sur 2 années universitaires.

contrôle des connaissances

L’enseignement est sanctionné par :

  • une épreuve écrite à la fin de la 1ère année, d’une durée de 3 heures : note égale ou supérieure à 10/20 pour passage en 2ème année
  • une épreuve écrite à la fin de la 2 ème année, d’une durée de 3 heures
  • examen oral si réussite à l’épreuve écrite (note égale ou supérieure à 10/20), ou après oral de rattrapage.

Validation des stages par une mise en situation et cas clinique avant l’examen oral de fin de 2ème année.

programme

Sous réserve de modification
La Capacité évaluation et traitement de la douleur comporte des enseignements théoriques et cliniques.
Connaissances fondamentales (45 heures)

  • T1 – Aspects pluridimensionnels de la douleur et de son évaluation
  • T2 – Bases anatomiques
  • T3 – Bases neurophysiologiques
  • T4 – Mécanismes de contrôle de la douleur
  • T5 – Bases pharmacologiques
  • T6 – Bases psychologiques et psycho-pathologiques

Connaissances cliniques (135 heures)

  • Douleurs d’origine neurologiques
  • Migraine et algie vasculaire de la face
  • Algies craniofaciales
  • Antalgiques périphériques. Psychotropes. Adjuvants
  • Antalgiques centraux. Pharmacovigilance
  • Thérapeutiques physiques. Acupuncture
  • Techniques loco-régionales. Les blocs anesthésiques
  • Chirurgie de la douleur
  • Prise en charge psychologique et psychiatrique
  • Cancer et sida. Soins palliatifs
  • Lombalgies et radiculalgies chroniques
  • Douleurs d’origine musculaire, articulaire et vasculaire
  • Douleurs abdomino-pelviennes et uro-génitales
  • Douleurs de l’enfant et de la personne âgée
  • Douleurs post-opératoire, post-traumatique
  • Problème médico-légaux, éthiques. Coût de la douleur
  • Fonctionnement des unités de traitement de la douleur

Gérontologie

Cohabilitation avec Paris 6, Paris Diderot, Paris 13

contact
COORDONNATEUR
adresse
Pr. Olivier SAINT-JEAN
Mme JOURRY (Secrétariat de l’enseignement)
Hôp. européen G. Pompidou
Service de Gériatrie
20-40, rue Leblanc,
75908 Paris cedex 15
01 56 09 33 13
01 56 09 38 21 (fax)

Objectifs

Permettre aux médecins généralistes de prendre en charge les personnes âgées dans les meilleures conditions grâce à l’approfondissement des connaissances gérontologiques dans tous les domaines (clinique, thérapeutique, psychopathologique, social et fondamental).

volume horaire

150 heures environ d’enseignements théoriques et dirigés réparties en cinq unités de valeur sur 2 années universitaires.
70 demi-journées de stage.

contrôle des connaissances

Chaque unité de valeur est validée séparément par un examen en mai avec session de rattrapage en septembre.
Un mémoire doit être soutenu publiquement en cours de la scolarité.
Les stages doivent être validés.
Seuls peuvent être déclarés titulaires de la capacité les étudiants ayant validé l’ensemble de la scolarité, des stages et du mémoire sur une période maximale de quatre années consécutives.

programme de l’examen probatoire

ÉPREUVE ECRITE (durée = 1 H)
Thèmes sur lesquels porteront les questions de l’examen écrit :

  • Artériopathies des membres inférieurs
  • Cancers digestifs, cancers du sein
  • Classification des anémies
  • Diabète sucré
  • Diagnostic d’un coma
  • Diagnostic d’un épanchement des séreuses (pleural, péricardique, ascitique)
  • Équilibre ionique et acido-basique normal, principales perturbations
  • Hémiplégies
  • Hypertension artérielle
  • Hypo et hyperthyroïdies
  • Insuffisance cardiaque
  • Insuffisance coronarienne, infarctus du myocarde
  • Insuffisance rénale chronique
  • Insuffisance respiratoire chronique
  • Les principales classes pharmacologiques (maniement, indications, incidents) : antibiotiques ; psychotropes ; antihypertenseurs, etc…
  • Phlébites et embolies pulmonaires
  • Principales infections fébriles (septicémies, endocardites, méningites, pneumopathies aiguës)
  • Principales maladies hépato-biliaires (cirrhoses, ictères, lithiases…)
  • Principales pathologies articulaires dégénératives et inflammatoires
  • Troubles du rythme cardiaque
  • Tuberculose
  • Ulcères gastro-duodénaux

ÉPREUVE ORALE (entretien dans la quinzaine suivante) (date et lieu seront précisés lors de l’examen probatoire)

programme

La Capacité de gérontologie comporte des enseignements théoriques et des travaux dirigés répartis en 5 unités de valeur sous la forme de 5 séminaires de 3 jours par mois (de janvier à mai).
1ère année :
2 unités d’enseignement :

  • Psychopathologie gériatrique et démence (20 à 25 heures)
  • Gérontologie sociale et soins palliatifs (20 à 25 heures)

+ 2 unités d’enseignement optionnelles :

  • Physiopathologie du vieillissement (20 à 25 heures)
  • Coordination d’EHPAD (20 à 25 heures)

2e année :
2 unités d’enseignement :

  • Thérapeutique et pharmacologie (40 heures)
  • Pathologie gériatrique (40 heures)

Médecine de catastrophe

Cohabilitation avec Paris 6, Paris 13, Lille, Service des armées

contact
INFORMATIONS
SECRETARIAT
adresse
SAMU de Paris, Hôp. Necker
149, rue de Sèvres
75015 Paris
01 44 49 24 71
01 44 49 24 50 (fax)
COORDONATEUR
• Pr. Pierre CARLI

Objectifs

  • Reconnaître les principales détresses, évaluer leur gravité, déterminer les priorités thérapeutiques et débuter la prise en charge initiale.
  •  Responsabilité médicale et secret médical en urgence.
  • Rédaction des certificats : coups et blessures, décès.

volume horaire

80 heures réparties sur une année universitaire et participation à un exercice sur le terrain

contrôle des connaissances

L’enseignement est sanctionné par un examen de fin d’études comportant une épreuve écrite (3 questions) et une épreuve orale de rattrapage.
Validation de l’exercice pratique.
Une seule session annuelle.

programme

Sous réserve de modification
La dispense des épreuves écrites préalables à l’inscription prévue à l’article 4 de l’arrêté ne peut être accordée qu’aux médecins justifiant notamment de l’exercice de fonctions de responsabilité pour une durée minimum de 2 ans dans une structure civile ou militaire, d’aide médicale urgente ou titulaires soit de la capacité d’aide médicale urgente, soit du diplôme d’études spécialisées complémentaires de réanimation médicale, soit du diplôme d’études spécialisées d’anesthésiologie-réanimation chirurgicale.
La capacité de médecine de catastrophe comporte des enseignements théoriques et une formation pratique :
COURS THÉORIQUES (2 fois 1 semaine ) :

  • Les catastrophes : définition, classification, impact médical et social, prévention et épidémiologie des risques majeurs
  • Pathologie résultant des catastrophes, techniques de soins
  • Tactique, stratégie et logistique des secours aux victimes de catastrophe en France métropolitaine et dans d’autres territoires ou pays
  • Aspects juridiques, administratifs, médico-légaux et financiers ; réglementation législation.

FORMATION PRATIQUE :
Elle comporte des stages hospitaliers et extra-hospitaliers, des travaux dirigés et des exercices sur le terrain.

Médecine pénitentiaire

Objectifs, volume horaire, contrôle de connaissances, programme

contact
INFORMATIONS
SECRETARIAT
adresse
Dépt univ. de médecine
légale et droit médical
Porte 631 – 6ème étage
45, rue des Saints-Pères
75270 Paris Cedex 06
01 42 86 22 12
COORDONATEUR
• Pr. HERVÉ
01 42 86 20 89
01 42 86 21 48 (fax)

Objectifs

Faire face aux besoins des soins variés de la population pénale : de la pathologie somatique multiple jusqu’au SIDA, troubles psychiatriques, éventuellement décompensation lors de l’incarcération, soins dentaires… conformément à la loi du 19 janvier 1994.

volume horaire

80h/an. 2 années. Stage de 15 jours en milieu pénitentiaire.

contrôle des connaissances

L’enseignement est sanctionné par un examen de fin de première année comportant une épreuve écrite et une épreuve orale et un examen de fin d’études consistant en la remise d’un mémoire. Une seule session par an.

programme

Sous réserve de modification
La Capacité de Médecine pénitentiaire comporte un enseignement théorique sur les thèmes suivants :

  • Présentation de la justice en France
  • Présentation de l’administration pénitentiaire.
  • Rapport du haut comité de santé publique sur la santé en milieu carcéral et la Loi du 18 janvier 1994.
  • Guide méthodologique.
  • UCSA.
  • Le dispositif des soins somatiques en prison.
  • Le dispositif des soins psychiatriques en prison.
  • La fiche médicale d’admission.
  • Protection judiciaire de la jeunesse.
  • Centre des jeunes détenus de Fresnes et prisons de femmes.
  • La vie en prison et régime disciplinaire des détenus.
  • Notions de responsabilité en droit administratif.
  • Le circuit du médicament et le SP.
  • Grève de la faim et décès en prison.
  • Toxicomanie en prison.
  • VIH.
  • Tuberculose.
  • Hépatite virale.
  • Dermatologie en prison.
  • Alimentation et hygiène.
  • Le travail en prison.
  • Essais thérapeutiques.
  • Délinquants sexuels.
  • Psychopathologie en milieu carcéral. Troubles mentaux et comportementaux induits par l’incarcération et la détention…

Pratiques médico-judiciaires

Objectifs, volume horaire, contrôle des connaissances, programme

contact
INFORMATIONS
SECRETARIAT
adresse
Dépt univ. de médecine
légale et droit médical
Porte 631 – 6ème étage
45, rue des Saints-Pères
75270 Paris Cedex 06
01 42 86 22 12
COORDONATEUR
• Pr. HERVÉ
01 42 86 20 89
01 42 86 21 48 (fax)

Objectifs

Homogénéiser les formations suivies par les experts médecins agissant à la demande des tribunaux dans certains domaines de la médecine légale.

volume horaire

4 séminaires de 20 heures chacune des 2 années

contrôle des connaissances

L’enseignement est sanctionné :

  • à la fin de la 1ère année par un examen écrit et la validation de stages
  • à la fin de la 2ème année par la validation de stages, la remise d’un mémoire, des épreuves écrites et orales de rattrapage organisées au niveau interrégional.
  • une seule session annuelle.

programme

Sous réserve de modification
La capacité de pratiques médico-judiciaires comporte des stages pratiques et des enseignements théoriques.
1ère année
4 modules thématiques de 20 heures chacun

  • Principes juridiques de la responsabilité professionnelle et de l’organisation du système judiciaire et administratif. Textes réglementaires concernant la réquisition, les certificats médicaux, les secrets professionnels
  • Les principes généraux de l’autopsie médico-légale, la législation de la toxicologie médico-légale
  • Les situations de stress et leurs conséquences médico-légales, principes de la victimologie
  • Les expertises civiles, pénale, administrative, l’accord amiable et l’arbitrage

+ stages équivalent à 240 heures dans un service agréé où il participera à des opérations d’autopsies
médico-légales, d’expertises et aux gardes médico-légales (levées de corps, examen, etc.)
2e année
4 modules de 20 heures chacun

  • La mort naturelle, la mort violente, la mort criminelle, l’agonie
  • La prise en charge du deuil
  • Les formes médico-légales de la mort : noyade, strangulation, brûlure, blast, confinement
  • Armes à feu, armes blanches
  • Les principes de l’identification
  • Les principes de la biologie moléculaire médico légale
  • Les conduites addictives
  • La toxicologie spéciale
  • L’éthique
  • La prise en charge des violences chez les vivant
  • Sévices à enfants blessures
  • Violences sexuelles, coup et blessures
  • Psychiatrie médico-légale


@
CONTACT

GESTIONNAIRES (COCHIN)
adresse
Faculté de médédecine
Paris Descartes, site Cochin
24 rue du Fg Saint Jacques
75014 Paris
tel : 01 53 10

Claudine COUDERC
Jonathan GALLERNE
Jasmine OUELMAHDI
01 44 41 22 11 / 12 / 14
01 44 41 22 04 (fax)

Modifié le 5 juillet 2017
Fenetre vidéo Fermer