]> Exercer en France
degrade
degrade

L'international

Exercer en France

La PAE

La Procédure d’Autorisation d’Exercice (PAE) est une épreuve de vérification des connaissances.

conditions
  • Être médecin étranger autre que ressortissant européen
  • avoir déjà exercé au moins 3 ans dans le pays d’origine
  • avoir soit
    • une attestation de réussite au test de connaissance de la langue française (TCF-TEF) équivalent au niveau B2
    • le diplôme d’étude en langue française (DELF) au minimum de niveau B2

    au moment du dépôt de dossier

  • réussir l’épreuve de vérification des connaissances

La commission d’autorisation d’exercice peut faire effectuer au candidat une année probatoire en hôpital, selon sa situation.

Démarches

La faculté de médecine ne gère pas cette procédure.

Pour toutes informations, contacter le Centre National de Gestion Santé, responsable de la procédure.

Réintégrer le cursus médical français

Une autre manière d’être autorisé à exercer la médecine en France est :

  • 1. Présentation en PACES (Première Année d’Études de Santé, détaillée sur la page PACES du site de la biomédicale) et réussite du concours d’entrée aux études de médecine
  • 2. Test d’évaluation des connaissances pour intégrer les études de médecine entre la 2è et 6è année
  • 3. Réussite de l’ECN (Examen Classant National), qui donne accès au 3è cycle et à la spécialisation (aux choix en fonction du classement au résultat de l’ECN).
  • 4. 3è cycle (internat) et soutenance de thèse d’exercice

C’est au terme de ces étapes qu’est délivré le diplôme de docteur en médecine qui permet d’exercer en France.

Modifié le 13 juillet 2017
Fenetre vidéo Fermer