]> Lancement du projet IDEAL

La faculté

Faculté de médecine Paris Descartes > Lancement du projet IDEAL >

Lancement du projet IDEAL

Photo international

 

Le 16 septembre 2016, la faculté a accueilli la réunion de lancement du projet IDEAL. Un projet à dimension internationale qui réunit plusieurs partenaires en Europe et en Afrique autour de l’enseignement des maladies infectieuses.

 
A l’occasion du lancement, les principaux acteurs du projet se sont réunis à la faculté aux côtés du service des relations internationales et du doyen.
Financé par le programme Erasmus + de la Commission européenne, le projet IDEAL, ou Infectious Diseases teaching Europe/Africa Learning, est porté par :

  • La faculté (coordinatrice)
  • l’Université Catholique du Sacré-Cœur de Rome en Italie
  • l’Université d’Anvers en Belgique
  • le NHS Lothian en Ecosse
  • l’Hôpital Saint Mary’s Lacor à Gulu en Ouganda
  • l’Ugandan Martyrs University à Nsambya, en Ouganda

 
Photo international

De gauche à droite : Francesco ALOI (UCSC Rome), Ingolfur JOHANNESSEN (NHS Lothian), Caroline CHARLIER-WOERTHER (Paris Descartes), Claire LE JEUNNE (Paris Descartes), Federica WOLF (UCSC Rome), Karel VAN LIEMPT et Jean-Pierre VAN GEERTRUYDEN (Université d’Anvers), Roberto CAUDA (UCSC Rome), Gérard FRIEDLANDER (Paris Descartes), Claire MACKINTOSH (NHS Lothian), Maëlle LEBON (Paris Descartes)

 

Le projet prévoit :

plusieurs semaines de cours intensifs sur les maladies infectieuses* dans chaque institution partenaire

une Université d’été annuelle, en anglais, sur le thème des maladies infectieuses en Europe et en Afrique.

une plateforme internet de formation à distance

Université d’été IDEAL 2017 prévue à Paris

 

Ce projet de formation d’excellence est financé par la Commission européenne via le programme Erasmus +.
À suivre sur le site de la faculté, dans Actualité de l’International, et sur le site internet IDEAL (en construction).

* anciennement le programme i3DC

 
 

logo erasmus
Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne. Cette communication n’engage que son auteur et la Commission n’est pas responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues.

Fenetre vidéo Fermer